Sourdun     Mairie, Eglise Saint Martin     PDV : Jeudi 19 Avril 2007 à 14h31     Seine et Marne - 77
Liens ⇒ Panoramique vertical   |   Mairie   |   Monument Aux Treize Otages Martyrs Innocents ...   |   Le réaliser soi-même   |   Accueil
Sourdun est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Sourdunois. Histoire[modifier] Le mémoire de Maîtrise d'Histoire de Marie-Martine AGNEAU "Vie et Mort dans un village de Brie: SOURDUN XVII ème - XVIII èmes SIECLES" est notamment consacré à l'étude des registres paroissiaux de SOURDUN retrouvés en Mairie et prêtés pour la réalisation du mémoire avec l'aimable autorisation de Monsieur Robert RIGOLLET, Maire à l'époque. Ce mémoire de Maîtrise de l'université de PARIS I a obtenu la mention BIEN de l'Université à la session de juin 1986. Il a été déposé un exemplaire en Mairie de SOURDUN ainsi qu'aux archives départementales. Marie-Martine AGNEAU, fille de Pierre AGNEAU, Ingénieur ECP 1934, et de Francine de Selve est décédée en 1988 (source : Wikipédia) Chalautre-la-Petite est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Chalautriers. Histoire. Le 27 août 1944, la troisième armée américaine commandée par le général Patton entre victorieusement dans Provins. Le même jour, un contingent de la Wehrmacht, stationné à Chalautre-la-Petite, prend 22 habitants du village en otages, en représailles de la capture de deux des leurs par une patrouille américaine. Les otages, emmenés hors du village sur la route de Sourdun, sont fusillés ; treize d'entre eux meurent. La plaque apposée sur le monument porte la phrase suivante : « Passant, garde pieusement leur souvenir. Ils ont été fusillés sans jugement en ce lieu, jour de la libération de leur village ». Les fusillés du 27 août 1944 Chaque année, le 27 août, les habitants des communes de Sourdun et de Chalautre-la-Petite prennent la direction du monument aux Morts, situé sur la route de Chalautre-la-Petite pour rendre hommage, à la nuit tombante (20h45), aux 22 victimes de cette fusillade. En ce 64ème anniversaire, en présence des autorités civiles et militaires, gageons que nous serons encore plus nombreux à les honorer. La commune de Chalautre-la-Petite reçut la Croix de guerre 39-45, le 11 novembre 1948. Citation : Chalautre-la-Petite fut le théâtre d'un drame tragique le 27 août 1944. Les allemands revenus dans la localité quelques heures après l'avoir quittée et constatant l'absence d'un des leurs, prisonnier des américains, ont pris 22 otages parmi les hommes de cette petite citée de 295 habitants, 13 d'entre eux furent fusillés. La mort courageuse de ces otages place Chalautre-la-Petite au premier rang des communes rurales ayant payé de leur sang la libération de la France. Cette citation comporte l'attribution de la Croix de guerre 39-45 avec étoile de bronze. Depuis cette date, il est du devoir de chaque résidant de notre commune de Sourdun et en particulier des adolescents, sur les conseils de leurs parents, de participer dans le plus grand recueillement à cette cérémonie et d'écouter une page de notre terrifiante histoire. Ce n'était pas la peine, Non, pas la peine de mourir ainsi, Et de finir dans l'oubli… Source d'information : Mairie de Chalautre-la-Petite (source : Sourdun pour tous)